Retour sur le SymfonyCon 2018

SymfonyCon 2018

Nous avons eu la chance de partir quelques jours au SymfonyCon 2018 à Lisbonne, afin d’assister à de nombreuses conférences intéressantes et de découvrir la capitale.
Voici notre retour au sujet de la conférence et ce que nous y avons appris.

KeyNote : Fabien Potencier, CEO Symfony

Les festivités ont eu lieu à l’Hôtel Marriott. Comme à son habitude Fabien Potencier nous livre les nouveautés de Symfony et nous parle en premier lieu du nouveau binaire ‘Symfony’ écrit en go.
Celui-ci nous permet par exemple de :

  • Lancer un serveur web local rapide
  • Avoir plusieurs versions de PHP
  • Faciliter la lecture des logs (humanize)
  • Avoir TLS en local

Il présente de nombreux avantages: il fonctionne sur Linux, Windows et MacOs. Il est compatible SymfonyCloud.

La fonctionnalité intéressante est qu’il permet de créer un environnement isolé pour faire du débug avec les données de la prod.

Voici le lien pour l’essayer : http://symfony.com/cloud/download

Par ailleurs, vous pouvez retrouver les slides de sa présentation ici : https://speakerdeck.com/fabpot/symfony-local-web-server-dot-dot-dot-reloaded

Symfony4 internal by Nyholm Tobias, CTO Happyr

L’intervention de Tobias nous a permis de revoir les bases de Symfony.

Il nous a présenté son fonctionnement et la façon de créer un Kernel et Middleware.

La chose importante à retenir c’est comment décortiquer chacun des aspects de Symfony.

Nous vous conseillons d’aller voir son workshop sur GitHub :
https://github.com/Nyholm/workshop-symfony-internals

Les slides de sa présentation : https://www.slideshare.net/TobiasNyholm/symfony4-internals

State machine et workflow toujours by Tobias 🙂

Lors de sa seconde présentation, Tobias Nyholm, nous a défini les states machines et comment les intégrer avec le composant Workflow de Symfony.

Lien de la documentation : https://symfony.com/doc/current/workflow/state-machines.html

Ce que nous pouvons dire, c’est que selon nous c’est un composant trop peu utilisé, alors qu’il peut simplifier et/ou remplacer du code.

De plus, il nous a énuméré des exemples de cas d’utilisation notamment comment l’intégrer avec d’autres composants, tel que “Security”, “Twig” par exemple.

Les slides de la présentation : https://www.slideshare.net/TobiasNyholm/knowing-your-state-machines-symfonycon-lisbon

A Year of Symfony par Sarah Khalil (Freelancer SensioLabs)et Nicolas Grekas (Core Team Member, Symfony)

Ils sont toujours là ces deux là 🙂

Pour leur speech, il nous ont résumé tout ce qui s’est passé depuis Cluj :
-Développement de la communauté Symfony dans le monde,
-Amélioration techniques : autowiring, console de Symfony, composent cache,
– Traduction des routes selon la locale,
– Release de Symfony 4.2,
– Nouveaux composants Contract et Panther,
– et pleins d’autres nouveautés.

:love_letter:

Les exams des certifications sont maintenant accessibles en ligne pour les intéressés 

Lien des slides de présentation : https://speakerdeck.com/saro0h/symfonycon-lisbon-a-year-of-symfony

Présentation d’API Platform par Anderson Casimiro, Tech Manager, Brazil

De la même manière que Tobias l’avait fait dans son talk, Anderson Casimiro s’est amusé à développer de A à Z une application avec API Platform en incluant un système d’authorisation, des Workflows, un client et un Backoffice.

API Plateform semble de plus en plus simple d’utilisation et modulable. Il permet de faire du REST, du GraphQL, de générer une documentation openApi et des clients…

En bref, selon la présentation il n’y a pas de limite à son utilisation sur les projets. API Platform peut être une bonne option pour gagner du temps pour développer.

Lien des slides: https://www.slideshare.net/duodraco/modern-application-built-from-scratch-api-platform-ftw-125261397

Integrate (Vue)JS components in a Symfony app, add E2E ( end to end) tests with Panther by Kévin Dunglas, CEO, Les-Tilleuls.coop

Pour ce talk Kévin Dunglas, nous présente le développement “From Scratch” d’une application avec Symfony, API Plaform et Vue.js. Il a aussi créé des tests fonctionnels avec Panther et il termine avec une présentation de Mercure, mais avec de nouveaux composants.

Selon Kévin, Panther et Mercure sont de bonnes solutions. Cependant, nous aimerions d’abord les tester, surtout Mercure qui a attiré notre attention.

Mercure est un protocole développé par Kévin permettant de faire du live push (très utile quand vous voulez diffuser en temps réel les actions de vos utilisateurs).

Qu’en à Panther, c’est un composant qui aide à créer des tests.

Voici le lien Github du projet pour plus d’informations : https://github.com/dunglas/mercure

Les slides de la présentation : https://dunglas.fr/2018/12/symfonycon-slides-progressively-enhance-your-symfony-4-app-using-vue-api-platform-mercure-and-panther/

GitFlow vs GitHub flow

Pour cette intervention, nous avons pu voir que GitHub flow est beaucoup plus simple d’usage que GitFlow.

La présentation de GitHub flow parle d’elle même : https://guides.github.com/introduction/flow/

Conclusion

Nous avons particulièrement apprécié la qualité des Talks, l’organisation et le lieu de la conférence : Lisbonne. Cette capitale est une des plus belles villes européennes. Elle arrive parfaitement à mélanger traditions, patrimoine, modernisme et mentalité progressiste.
Nous sommes ravis d’avoir pu participer à cette édition du SymfonyCon. Trois jours inspirants et intéressants ! Nous sommes impatients de participer à la prochaine édition à Amsterdam.
 

:thumbsup:



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *